07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

À Dives-sur-Mer, David Brunetti est un lunetier unique en France !

David Brunetti_L'Happy mensuel
Senior senior_L'Happy mensuel

Ne le cherchez pas sur les réseaux sociaux, il n’y est pas. David Brunetti est un homme plutôt discret. Il mérite pourtant d’être connu. Non pas parce qu’il a gagné les Jeux Olympiques ou l’Eurovision, mais parce que son métier est tout aussi rare qu’exceptionnel.

Il est artisan lunetier – maître verrier. Et pas avec n’importe quel type de verre : le verre minéral. En France, ils ne sont que deux à travailler ce matériau pour la fabrication de lunettes solaires. Mais David est le seul à proposer ses prestations auprès de plusieurs marques et à réaliser des verres dégradés sur le minéral avec une palette de couleurs créée par ses soins. Ce qui lui vaut d’être reconnu dans le monde entier, et de côtoyer de prestigieuses maisons.

Car le verre minéral, il faut bien le dire, est plutôt haut de gamme. Dans plus de 90% des cas, nos « carreaux » sont en plastique durci. Mais alors, comment en vient-on à exercer ce métier si peu commun ?

Dans le cas de David, c’est un peu le hasard. Un hasard qui a donc bien fait les choses puisqu’aujourd’hui l’artisan se dit « hyper passionné ». Et on le confirme ! Originaire de Nogent-le-Roi (Eure-et-Loir), David a appris le métier il y a 25 ans auprès d’un professionnel qui travaillait pour la marque Vuarnet, après avoir répondu à une petite annonce. Un apprentissage de terrain, ce secteur d’activité n’ayant pas d’école. Puis en 2012, le jeune artisan franchit le pas en se mettant à son compte sur une partie de l’ancien site Ray Ban, toujours à Nogent, avant d’arriver à Dives-sur-Mer en août dernier où sa compagne a été mutée.

Installé ZAC de la Vignerie dans un atelier équipé de machines spécifiques, pour la coloration, la gravure ou encore la découpe via une meuleuse diamantée, David est attaché au travail artisanal. C’est préférable puisque même l’assemblage des verres à leurs montures est manuel. Désormais, il espère pouvoir transmettre son savoir-faire. Un nouveau défi pour le professionnel qui, souhaitons-le, sera relevé.

Voilà, on espère qu’avec cet article vous y verrez plus clair sur le verre minéral et le métier de lunetier.

L’info en +

Le verre minéral est peu répandu dans les lunettes de vue. Pourtant, même s’il est plus fragile, bien qu’incassable, il a l’avantage de laisser passer 90% des rayons lumineux. Sa composition est issue de sable et d’éléments chimiques, tels que la fusion de quartz, d’oxydes, de potasse et de chaux. Il est possible d’y ajouter du plomb ou du titane.

Publié en juin 2020

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Près de Dozulé, Mathieu Solberg prend soin des sépultures

Près de Dozulé, Mathieu Solberg prend soin des sépultures

Près de Dozulé, Mathieu Solberg prend soin des sépultures et des monuments À Cresseveuille, près de Dozulé, Mathieu Solberg aime le respect des valeurs. Alors, quand il a entamé une reconversion professionnelle il y a deux ans, c’est vers une activité peu commune,...

Villers-sur-Mer : Mélodie veille sur les toilettes publiques

Villers-sur-Mer : Mélodie veille sur les toilettes publiques

À Villers-sur-Mer, Mélodie veille sur les toilettes publiques« Bonjour ». « Merci, au revoir et bonne journée ». L’échange est furtif, mais toujours avec le sourire. À ce moment précis, Mélodie accueille une grand-mère et sa petite-fille, prise d’une envie pressante....

Sylvain, passeur d’émotions au cinéma d’Houlgate

Sylvain, passeur d’émotions au cinéma d’Houlgate

Sylvain, passeur d’émotions au cinéma d’HoulgateQuel meilleur endroit pour travailler qu’un cinéma face à la plage, quand on est passionné de 7e art et de sports nautiques ? À Houlgate, Sylvain de Cressac ne pouvait pas rêver mieux pour exercer son métier : opérateur...