07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

À Lisieux, l’Écloserie va vous en mettre plein les yeux

L'Ecloserie à Lisieux_L'Happy mensuel
Web in Pays d'Auge_Création graphique_L'Happy mensuel

Claudine, plasticienne, et Margot, peintre et auteure de BD, ont ouvert en octobre l’Écloserie en plein cœur de Lisieux, à deux pas de la Médiathèque (36 rue Petite Couture).

À l’origine du projet, la recherche d’un local pour les deux artistes : « Au départ on cherchait simplement un lieu pour faire notre atelier, et puis on est tombées sur cette ancienne miroiterie de 300m² en plein centre-ville » explique Claudine. Elles tombent immédiatement sous le charme du lieu qui répond en tous points à leurs attentes. À ceci près qu’il est un peu grand… Elles ont alors l’idée d’en faire, non seulement leur atelier, mais aussi une galerie ouverte à d’autres artistes, locaux ou d’autres horizons, sans contrainte de style. « Ca nous permet de modeler, sculpter, peindre, et aussi de vendre des œuvres » continue la plasticienne.

Pour financer leur projet, elles ont lancé en septembre dernier une campagne de financement participatif qui a permis de récolter la somme nécessaire à la réfection et à l’aménagement du local, grâce à plus de 60 donateurs. Une preuve, s’il en était besoin, de l’intérêt que portent les Lexoviens au projet.

Claudine et Margot ont à cœur, avec ce projet, d’offrir une (nouvelle) place à l’art dans Lisieux, un espace culturel pour tous : « même s’ils ne veulent pas ou ne peuvent pas acheter, les gens peuvent venir à l’Écloserie, juste pour le plaisir des yeux. Sachant en plus que nous ne sommes pas très chers ; pour 40 à 90 € vous pouvez acheter une œuvre unique avec certificat d’authenticité ». Une idée de cadeau originale à l’approche des fêtes de fin d’année !

Vous êtes artiste et vous voulez exposer et vendre vos créations à l’Écloserie ? Tentez votre chance et contactez l’association via leur page Facebook ou par mail (lecloserielisieux@gmail.com), sans oublier de joindre quelques photos de vos œuvres. Qui sait ? Vous ne soupçonnez peut-être pas votre cote !

Publié en décembre 2020

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Aux origines du phénomène des marées

Aux origines du phénomène des marées

Aux origines du phénomène des maréesComment ça ? Aujourd’hui aussi, il y aura deux marées hautes et deux marées basses ? Alors c’est tous les jours, comme ça ? Eh oui, mon brave monsieur… c’est tous les jours comme ça ! Bon, vous pourriez vous contenter de ce que nous...

Le pain brié, un pain normand ?

Le pain brié, un pain normand ?

Le pain brié, un pain normand ?On lit souvent que le pain brié est originaire de Normandie. En réalité, il aurait été introduit en Normandie au XIVe siècle grâce à Charles-le-Mauvais, agent double de la guerre de 100 ans, tantôt pro-anglais, tantôt pro-roi de France,...

Villers-sur-Mer, centre du monde !

Villers-sur-Mer, centre du monde !

Villers-sur-Mer, centre du monde !Cabourg a choisi de se positionner sur le méridien de l’Amour, officiellement inauguré le 8 juin 2016. L’Office de Tourisme le revendique comme « une œuvre unique au Monde ». Promis, nous reviendrons sur ce concept dans un prochain...

Le calvados, département à l’origine d’appellation mal contrôlée

Le calvados, département à l’origine d’appellation mal contrôlée

Le calvados, département à l’origine d’appellation mal contrôléeSur les 105 départements français, 68 doivent leur nom à un (ou plusieurs) cours d’eau. Sachez également que 12 autres départements tirent leur nom de montagnes et monts. Le relief du Calvados étant aussi...

1869, quand Edgar Degas dessinait à Beuzeval-Houlgate

1869, quand Edgar Degas dessinait à Beuzeval-Houlgate

1869, quand Edgar Degas dessinait à Beuzeval-Houlgate La station balnéaire de Houlgate n’est pas connue pour avoir accueilli des peintres. Pourtant, à l’époque où elle n’était encore que le petit village de Beuzeval, elle fut la terre d’élection de Paul Huet, grand...

Depuis son ordinateur, Julien Canavezes redonne vie à Marcel Proust

Depuis son ordinateur, Julien Canavezes redonne vie à Marcel Proust

Depuis son ordinateur, Julien Canavezes redonne vie à Marcel Proust « Faites comme moi, portez le masque ». Un message très largement diffusé dans Cabourg, grâce à de superbes affiches qui mettent en scène Marcel Proust avec une pancarte et une partie du visage...