07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

Dans les pas de Rollon : Nicolas Chevalier relève son défi

En 2020, Rollon est notamment connu pour avoir donné son nom à la monnaie régionale. Mais l’homme est bien plus célèbre que ça. C’est en effet le créateur du duché de Normandie, suite à la signature en 911 du traité de Saint-Clair-sur-Epte, dans le Val d’Oise, avec le roi Charles le Simple. Amoureux de sa région et chef d’entreprise à Colombelles, Nicolas Chevalier s’est lancé le défi de se mettre dans les pas de Rollon, en partant du village de Saint-Clair, jusqu’à la cathédrale de Rouen, là où le Comte (et non Duc) a reçu le sacrement du baptême en 912. Un périple de 73 km, entre l’Eure et la Seine-Maritime, effectué le week-end des 17 et 18 octobre, seul avec son sac à dos, une paire de baskets et un duvet. Une expérience unique à travers les sentiers, champs, forêts, monuments… qui lui a donné des idées. Nicolas nous en dit plus.

Nicolas Chevalier_L'Happy mensuel
Ba Di La Normandie_L'Happy mensuel

Comment avez-vous eu l’idée de ce défi ?

L’idée est née pendant le premier confinement. Car il était évident qu’après celui-ci ça serait plus difficile de partir loin, donc j’ai eu envie de me lancer un défi normand, avec une logique de plein air à visée culturelle afin de me reconnecter avec le territoire. Dans le même temps, j’ai été contacté par les responsables de la monnaie Le RolloN pour voir comment on pouvait mettre quelque chose en place. Voilà comment est né ce trek.

Quelle a été la préparation en amont ?

Déjà, j’ai la chance d’avoir une bonne condition physique et une préparation aux efforts sportifs. J’ai bien sûr regardé les points de passages, le circuit, sans oublier l’aspect historique pour creuser le sujet. Pour le reste, je ne voulais pas cadrer tout mon voyage pour garder une part de mystère. Par exemple, je n’avais même pas planifié ma nuit.

Justement, vous êtes aussi un grand sportif. Est-ce que ce défi était un moyen de pallier les annulations de compétitions ?

Peut-être indirectement. Mais j’ai aussi montré qu’on pouvait se faire de beaux défis soi-même. Je reste un sportif amateur et je suis moins à la recherche de la performance. Avec ce trek, il n’y avait pas de pression. C’était une liberté pour vivre une aventure et prendre le temps de regarder les choses.

Comment s’est passé ce périple ?

Très bien ! Étant originaire de Saint-Pierre-de-Bailleul (27), j’ai dormi chez mes parents le vendredi soir. Dès le lendemain, ils m’ont déposé à 7h à Saint-Clair-sur-Epte. J’ai fait presque 50 km la première journée, plus que ce que je pensais faire. Le soir, j’ai dormi à Poses, à la belle étoile. C’était superbe avec le coucher de soleil vers 19h. Je me suis levé le dimanche à 8h avec vue sur la Seine pour repartir direction Rouen. J’y suis arrivé vers 14h, depuis la côte Sainte-Catherine, avec une vue magnifique sur la ville. Et bien sûr, j’ai visité la cathédrale pour terminer comme il se doit ce périple.

Nicolas Chevalier_L'Happy mensuel

Qu’avez-vous appris ou découvert en faisant ce trek ?

J’ai été surpris par la nature de notre territoire. Et je l’ai aimée. La beauté des paysages autour de nous est immense. J’ai vu beaucoup d’animaux et de champignons. D’ailleurs, depuis, je me suis acheté un livre pour mieux les (re)connaître. Ce trek m’a vraiment ouvert les yeux sur la faune qui nous entoure, sur la richesse culturelle et la biodiversité. Je suis super fier de l’avoir fait.

Envisagez-vous de vous lancer un nouveau défi de ce genre, dans les pas de figures historiques de la région ?

Oui, je me suis déjà fait une petite liste. Il y a bien sûr Guillaume le Conquérant, Claude Monet, et plus largement, pourquoi pas un défi à vélo sur la route des impressionnistes. Ça serait génial.

Après ce trek dans les pas de Rollon, est-ce que vous vous sentez aujourd’hui une âme de Viking ?

Pas forcément de Viking, mais de conquérant (rires).

Nicolas Chevalier_L'Happy mensuel

Publié en novembre 2020

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Jetez-vous à l’eau avec Surf Rescue Normandy

Jetez-vous à l’eau avec Surf Rescue Normandy

Pour le plaisir ou la compétition, jetez-vous à l’eau avec Surf Rescue Normandy Arthur Herbinière est un homme qui aime aller de l’avant. Passionnément, mais prudemment. À la tête de l’association Surf Rescue Normandy, il fourmille d’idée et d’envie. Mais à chaque...

À Dives-sur-Mer, Jean-Luc nous a apporté sa radio.

À Dives-sur-Mer, Jean-Luc nous a apporté sa radio.

À Dives-sur-Mer, Jean-Luc nous a apporté sa radio Il y a mille et une manières de vivre sa retraite, après une carrière bien remplie. Jean-Luc Grzeskowiak a opté pour le changement (de rythme, après avoir passé 38 années à Radio France) dans la continuité… À...

Il donne une seconde jeunesse aux plaques de cocher

Il donne une seconde jeunesse aux plaques de cocher

Nicolas Jamois donne une seconde jeunesse aux plaques de cocher Elles font parties de notre patrimoine, et pourtant elles passent presque inaperçues. Elles, ce sont les plaques de cocher. Généralement vissées sur le pignon de nos maisons de campagne, elles indiquaient...

L’Office de Tourisme de Cabourg déploie ses « elles »

L’Office de Tourisme de Cabourg déploie ses « elles »

L’Office de Tourisme de Cabourg déploie ses « elles » …La communauté de communes NCPA (Normandie Cabourg Pays d’Auge pour faire long) a fédéré ses forces vives : forte de 39 communes, elle gère 5 offices de tourisme qui offrent tous une qualité d’accueil...