07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

Deauville : du haut de ces belvédères, un siècle vous contemple

Belvédères port de Deauville_L'Happy mensuel
Web in Pays d'Auge_Création graphique_L'Happy mensuel

Mais qu’est-ce donc que ces deux grandes tours entre les bassins du port de Deauville ? La question est bien légitime et doit en turlupiner plus d’un depuis quelques mois. Alors pour prendre soin de vos méninges et satisfaire votre curiosité, on vous en dit plus sur ces étonnantes constructions !

Les deux belvédères, imaginés par l’architecte Xavier Bohl, ont été achevés en 2020 au niveau de la Presqu’île de la Touques. Et, n’en déplaise à certains, il n’y a finalement rien de nouveau, ni d’incongru, dans cette idée. La preuve en image avec cette carte postale du début du XXe siècle représentant « Le phare de Deauville et les portes des bassins ». Car il existait bien, il y a une centaine d’années, un tel monument, à peu près à l’emplacement de la construction actuelle. S’il n’a pas survécu aux vicissitudes du dernier siècle, l’architecte a voulu, par l’élévation de ces deux tours, (re)donner au bassin Morny « une porte vers la mer » selon ses propres mots.

Ancien phare port de Deauville_L'Happy mensuel

 

L’ouvrage reprend l’allure du phare historique et ses rayures et culmine à 28 mètres de haut. Il donne au flambant neuf quartier de la Presqu’île – imaginé par le même architecte – un emblème visible de loin. L’une des deux tours offrira même aux badauds un belvédère situé à une vingtaine de mètres du sol pour admirer un paysage – à n’en point douter – à couper le souffle.

La deuxième tour aura un rôle plus maritime puisqu’elle portera la signalétique à destination des plaisanciers, ainsi que la machinerie de la passerelle qui relie les deux tours. Dans la suite logique des choses, des bâtiments accueilleront au pied des deux phares les services administratifs du port, le Deauville Yatch Club, ainsi qu’un restaurant.

Voici un beau projet qui vient couronner la réhabilitation de ce quartier resté trop longtemps à l’abandon. Les années à venir en feront certainement un haut lieu touristique, tout en affirmant le caractère maritime de la station balnéaire. Il nous tarde de gravir les marches vers le sommet du belvédère pour y admirer un magnifique coucher de soleil comme la Normandie en a le secret ! Pas vous ?

Publié en janvier 2021

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Madame Bovary est née entre Pont-l’Évêque et Honfleur…

Madame Bovary est née entre Pont-l’Évêque et Honfleur…

Madame Bovary est née entre Pont-l’Évêque et Honfleur… Le raccourci est certes un peu audacieux ; mais soyons plus explicite et lisons Gustave Flaubert lui-même. Il précise dans une de ses lettres « …en janvier 1844 … je suis tombé, comme frappé d’apoplexie, au fond...

Le 31 janvier 1971 : l’hôpital de Lisieux est inauguré

Le 31 janvier 1971 : l’hôpital de Lisieux est inauguré

Ce jour-là...31 janvier 1971 : l’hôpital de Lisieux est inauguré L’hôpital sous sa forme actuelle a été inauguré le 31 janvier 1971 par quelqu’un qui laissera des traces dans l’actualité, peut-être malgré lui, le ministre Robert Boulin. Celui précisément de...

Un lieu, une personnalité : Boulevard Fernand Moureaux à Trouville

Un lieu, une personnalité : Boulevard Fernand Moureaux à Trouville

Un lieu, une personnalité : Boulevard Fernand Moureaux à Trouville-sur-Mer Fernand Moureaux est né le 31 janvier 1863 et mort le 8 octobre 1956, à Paris. Le jeune homme hérite en 1885 de la distillerie familiale à Maison Alfort, alors au bord de la faillite. Pour...

Le 23 décembre 1953 : René Coty devient président de la République

Le 23 décembre 1953 : René Coty devient président de la République

Ce jour-là...23 décembre 1953 : Le Havrais René Coty devient président de la République française En 1953, Vincent Auriol, alors président de la République, annonce qu’il ne se représentera pas à l’issue de son septennat. C’est Joseph Laniel, originaire de Vimoutiers...