07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

Nicolas Jamois donne une seconde jeunesse aux plaques de cocher

Elles font parties de notre patrimoine, et pourtant elles passent presque inaperçues. Elles, ce sont les plaques de cocher. Généralement vissées sur le pignon de nos maisons de campagne, elles indiquaient la direction aux cochers quand les moyens de locomotion n’étaient alors que des calèches. Beaucoup ont disparu. Et celles qui restent sont bien souvent en piteux état. Mais ici et là, certaines retrouvent une seconde jeunesse grâce à Nicolas Jamois qui s’est donné pour mission de les restaurer.

Restauration des plaques de cocher_Nicolas Jamois_L'Happy mensuel
Ba Di La Normandie_L'Happy mensuel

C’est le cas récemment à Saint-Pierre-en-Auge où quelques plaques de cocher ont retrouvé leur splendeur d’antan. « J’ai toujours été intéressé par les choses anciennes » explique l’habitant du Loiret. D’abord passionné par les bornes en béton Michelin, c’est en observant l’une d’elle qu’il a eu le déclic, « j’étais à une intersection. J’ai levé la tête, puis j’ai vu une plaque… » C’était en 2014. Six ans plus tard, Nicolas a à son actif la restauration de plus de 500 de ces petits panneaux en fonte, venant de près de 40 départements. Sablage intégral, peinture anti-rouille, puis peinture bleue et blanche, le travail est minutieux. Il prend entre 3 et 5 heures par pièce, selon sa vétusté.

Actuellement sans emploi, cet ancien chauffeur de bus et employé communal a structuré son activité bénévole au sein de l’association Henri Bouilliant, créée avec son épouse. C’est grâce à ses connaissances et sa page Facebook que Nicolas a reçu des plaques de Tourville-en-Auge, Cambremer et Saint-Pierre-en-Auge pour les dernières en date. Bichonnées avec soins, puis renvoyées, elles ont toutes retrouvé leur emplacement d’origine. C’est ainsi que, depuis son atelier et le bout de son pinceau, le passionné devient également incollable sur les communes de France.

L’info en plus

Savez-vous qui est Henri Bouilliant, du nom de l’association de Nicolas Jamois ? Il s’agit de l’inventeur des plaques en fonte avec les lettres en relief. Henri Bouilliant a déposé son brevet en 1846. Bien des années plus tard et servant à indiquer les directions, ces plaques ont pris le nom de « plaques de cocher ».

Publié en septembre 2020

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Jetez-vous à l’eau avec Surf Rescue Normandy

Jetez-vous à l’eau avec Surf Rescue Normandy

Pour le plaisir ou la compétition, jetez-vous à l’eau avec Surf Rescue Normandy Arthur Herbinière est un homme qui aime aller de l’avant. Passionnément, mais prudemment. À la tête de l’association Surf Rescue Normandy, il fourmille d’idée et d’envie. Mais à chaque...

À Dives-sur-Mer, Jean-Luc nous a apporté sa radio.

À Dives-sur-Mer, Jean-Luc nous a apporté sa radio.

À Dives-sur-Mer, Jean-Luc nous a apporté sa radio Il y a mille et une manières de vivre sa retraite, après une carrière bien remplie. Jean-Luc Grzeskowiak a opté pour le changement (de rythme, après avoir passé 38 années à Radio France) dans la continuité… À...

L’Office de Tourisme de Cabourg déploie ses « elles »

L’Office de Tourisme de Cabourg déploie ses « elles »

L’Office de Tourisme de Cabourg déploie ses « elles » …La communauté de communes NCPA (Normandie Cabourg Pays d’Auge pour faire long) a fédéré ses forces vives : forte de 39 communes, elle gère 5 offices de tourisme qui offrent tous une qualité d’accueil...

Découvrez la Route du Cidre en vous amusant avec Pommette

Découvrez la Route du Cidre en vous amusant avec Pommette

Découvrez la Route du Cidre en vous amusant avec Pommette La Route du Cidre est un itinéraire touristique qui sillonne le Pays d’Auge entre les villages de Cambremer, Bonnebosq et Beuvron-en-Auge. Un décor pittoresque et typique de la Normandie où se côtoient...

À Dives-sur-Mer, le festival RéciDives s’affiche grandeur nature

À Dives-sur-Mer, le festival RéciDives s’affiche grandeur nature

À Dives-sur-Mer, le festival RéciDives s’affiche grandeur natureAu hasard d’une balade à Dives-sur-Mer, levez bien la tête. Vous pourriez être agréablement surpris par des créatures noires et blanches qui ornent des murs en centre-ville. On parle bien ici d’une balade...