07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

J’ai goûté pour vous… le restaurant La Villa des Arts à Lisieux

La Villa des Arts Lisieux_L'Happy mensuel
Web in Pays d'Auge_Création graphique_L'Happy mensuel

Restaurant La Villa des Arts
2 avenue Victor Hugo
14100 Lisieux
02 31 62 36 72
www.villadesarts.fr

 

Je m’baladais sur l’avenue… Victor Hugo à Lisieux. Par une belle journée (pluvieuse) d’août, mon cœur ouvert à l’inconnu est tombé au coin de la rue sur la Villa des Arts. Un restaurant bistronomique comme on les aime, qu’il suffit de tester pour apprivoiser.

Dès la porte franchie, le charme opère. Les murs et le plafond sont peints d’un bleu qui rendrait jaloux le ciel de Provence. Une claque de pep’s ! La moquette imprimée léopard ne dénote pas du tout, et confère même au contraire au lieu un charme certain. Le nom du resto vous aura peut-être mis la puce à l’oreille : la Villa des Arts fait également office de galerie pour artistes branchés et inspirés. Les œuvres résolument modernes et colorées ajoutent une délicieuse note à l’ensemble. Vous avez là le cocktail idéal pour vous mettre dans une bonne disposition avant d’entamer le repas.

Allez, on attaque ! Assiettes, salades, entrées, poissons, viandes et desserts se partagent la carte dans un choix varié mais raisonnable. Je commence par un foie gras de canard fermier (et normand) au calvados, accompagné de chutney de rhubarbe. Si comme moi l’acidité de la rhubarbe vous ferait hésiter, détrompez-vous ! Elle est pour ainsi dire imperceptible mais le parfum n’en demeure pas moins présent, et il s’accompagne à merveille avec le foie gras. Simple, efficace, délicieux. Simple mise en garde pour les petits estomacs : les parts sont généreuses. On ne s’en plaint pas, loin de là, mais mieux vaut le savoir.

J’enchaîne avec le magret de canard aux myrtilles et ses petites pommes de terre nouvelles. Je vous ai parlé de la claque de pep’s prise en entrant dans les lieux ? J’en prends une autre au moment où la première bouchée effleure ma langue. Les artistes ne sont pas simplement exposés aux murs, il y en a aussi en cuisine. Le gras du magret est croquant à souhait et goûtu, et vient préparer mon palais pour les saveurs qu’il me reste à découvrir dans l’assiette. La sauce aux myrtilles est parfaitement exécutée. Je sens le sucre du fruit se marier aux sucs de la viande, pour le plus grand plaisirs de mes papilles ! Là encore, la part est plus que généreuse, vous ne ressortirez pas avec la faim.

L’artiste marque l’achèvement de son œuvre avec sa signature ; le Chef le fait avec son dessert. La tarte fine aux pommes nappée de sauce caramel (dont vous nous direz des nouvelles) et accompagnée d’une boule de glace vient conclure avec légèreté le repas. Précisons qu’elle est préparée à la commande, on ne se contente pas de vous servir sur le coin de l’assiette un huitième de la tarte préparée au petit matin. C’est chaud, ça fond en bouche, c’est… bon, tout simplement !

Voilà donc une très bonne adresse, que je vous recommande chaleureusement. Les prix ne permettent pas de classer ce restaurant dans la catégorie bon marché, mais le rapport qualité-prix est excellent. Il est certainement temps d’apprendre – ou de réapprendre – que la qualité a un goût, mais aussi un coût.

Publié en septembre 2020

La Villa des Arts Lisieux_L'Happy mensuel
La Villa des Arts Lisieux_L'Happy mensuel
La Villa des Arts Lisieux_L'Happy mensuel

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Le Comptoir du Bec d’Or… ou le palais des cinq sens !

Le Comptoir du Bec d’Or… ou le palais des cinq sens !

Le Comptoir du Bec d’Or… ou le palais des cinq sens !Franchissez la porte du Comptoir du Bec d’Or, juste à côté d’Orbec, et laissez faire vos cinq sens – sans abuser du toucher, gestes barrières obligent ! Votre ouïe sera directement interpellée, une fois sorti de...

Le retour de la Pecten Maximus… Est-ce que c’est grave docteur ?

Le retour de la Pecten Maximus… Est-ce que c’est grave docteur ?

Le retour de la Pecten Maximus… Est-ce que c’est grave docteur ? L’automne, qui a commencé le 22 septembre cette année, nous réserve, bon an, mal an, son lot de joyeusetés immuables. Cela ne vous a certainement pas échappé : les feuilles – à commencer par celles des...

À Dives-sur-Mer, Charlotte en pince pour l’artichaut

À Dives-sur-Mer, Charlotte en pince pour l’artichaut

À Dives-sur-Mer, Charlotte en pince pour l’artichautSi on vous dit été, vous pensez forcément soleil, plage, nectarines et tomates. Et pourtant, il y a une autre star de cette saison, c’est l’artichaut. Ni fruit, ni légume, c’est une plante comestible. Pour en savoir...

Je vois la vie en vrac !

Je vois la vie en vrac !

je vois la vie en vrac396 millions de tonnes. C’est la production annuelle de plastiques en 2016 dans le monde selon un rapport du WWF. 40% de ce plastique sont utilisés par l’industrie de l’emballage. Cocorico (ou pas), la France fait partie des champions du monde de...

Mangez des pommes… Et buvez du cidre !

Mangez des pommes… Et buvez du cidre !

Mangez des pommes... Et buvez du cidre !La période qui s’achève (on l’espère) avec la fin de la limite des 100 kilomètres aura impacté une grande partie du tissu économique français, et notamment l’agriculture. En Normandie, autour de Cambremer, « les producteurs de...