07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

La Poterie de Bavent, un savoir-faire ancestral et fascinant

La création de La Tuilerie Normande remonte à 1842, soit 178 ans. Autant dire quelques baux…

Et comment vous expliquer ? C’est un lieu au sein duquel la magie opère tout de suite, et qui vous transporte dans une découverte historique. Les bâtiments de presque deux siècles abritent des artisans dont les méthodes de travail sont toujours les mêmes : l’estampage et le tournage. Tout y est fait à la main, avec le respect des traditions ancestrales. Seuls les fours ont changé, ils ne sont plus à bois.

Et pour en savoir davantage sur ce lieu à la fois hors d’âge et hors du commun, partons à la rencontre de Dominique Kay-Moat, qui dirige cette institution depuis 1992.

Poterie du Mesnil de Bavent_L'Happy mensuel
Chambres d'hôtes Les Marronniers_Cambremer_L'Happy mensuel

Pouvez-vous nous présenter La Poterie de Bavent, en quelques mots ?

La Poterie de Bavent est une émanation de la Tuilerie, située sur ce même site historique. À La Poterie de Bavent sont créés de magnifiques épis de faîtage dont l’origine remonte aux créations chinoises du 3e millénaire avant Jésus-Christ.

Il est bon de préciser toutefois que, certes, les épis de faîtage sont en quelque sorte les fleurons de la production, mais il ne faut surtout pas occulter les autres composants produits sur place. Je veux parler des animaux en céramique pour agrémenter votre jardin, les accessoires muraux pour une décoration hors du commun, ou encore les pavés médiévaux pour vous replonger quelques siècles en arrière.

On dira ce que l’on voudra, l’épi de faîtage est un ornement incontournable, … épi c’est tout.

Et Dominique de poursuivre avec une explication quant à l’origine des épis de faîtage.

À l’origine, l’épi de faîtage sert à protéger les parties de bois qui ressortent de la toiture. Pour empêcher les intempéries de dégrader ces éléments, on pose une sorte de pot de fleurs pour les protéger.

Puis, les épis de faîtage deviennent peu à peu l’ornement incontournable des manoirs, des maisons de maîtres et de toute demeure prospère dans la région normande, qui traverse une longue période d’opulence.

Au milieu du XIXe siècle ces épis sont résolument en vogue, avec le développement de la Côte Fleurie, de Deauville, d’Houlgate et de Villerville entre autres.

Dans le domaine des épis de faîtage, c’est souvent la longueur qui compte …

Parce qu’ils sont perchés à la cime des toitures, et culminent à des hauteurs allant de 12 mètres à plusieurs dizaines de mètres, la taille imposante des épis de faitage joue un rôle prépondérant. Cela permet d’en admirer leur beauté, dans les moindres détails et le coup de patte de l’auteur de ces chefs d’œuvre. On croise parfois des assemblages en plusieurs éléments, qui font parfois une tête de six pieds (soit 1m82) de long !

Dès lors qu’il y a un savoir-faire, il faut le faire savoir …

Le savoir-faire est un indéniable. Sans ménager leurs efforts, Dominique et son équipe ont tout mis en œuvre pour répondre au cahier des charges qui leur permet de revendiquer depuis 2007 le label EPV, pour Entreprise du Patrimoine Vivant. Il s’agît d’une une marque de reconnaissance de l’État, mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Rien que ça ! Ce label est un réel vecteur de communication sur leur savoir-faire. Faisant l’objet d’une remise en question tous les 5 ans, il ne permet pas à La Poterie de Bavent de se reposer sur ses lauriers, si vous voyez ce que je veux dire.

Pour l’avenir, Dominique est pétrie d’optimisme et nous gratifie d’un double « je ».

Je suis optimiste parce qu’au fil du temps, les artistes avec lesquels j’ai collaboré pendant de très nombreuses années partent à la retraite, mais une relève est d’ores et déjà assurée. De jeunes artisans céramistes sont venus rejoindre nos effectifs, et cela laisse augurer d’une continuité de notre activité pour de très nombreuses années à venir.

Et je suis optimiste par ce que les commandes de nos réalisations nous parviennent du Mexique, des États-Unis, du Japon, sans oublier de très nombreux pays en Europe. Une fois de plus, c’est de très bon augure pour notre avenir, vraiment.

Sachez que la Poterie de Bavent organise des visites guidées de son site et des ateliers, destinées à tous les publics, tout au long de l’année. Renseignez-vous auprès de Dominique, au 02 31 84 82 41.

Les visites sont libres et gratuites. Tous les renseignements sont disponibles sur le site de La Poterie de Bavent.

Et comme une deuxième cerise sur le gâteau qui viendrait s’empiler sur la première, sachez que vous pourrez flâner dans le Village de la Poterie qui héberge des artisans des métiers d’art (cuir, bijoux, sculptures etc…) à l’année et des brocanteurs. Le village est ouvert l’après-midi.

Une raison de plus pour vous rendre sur ce site qui, assurément, vous réserva plein de (très) bonnes surprises !

Publié en septembre 2020

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Un bain… de foin au cœur du Pays d’Auge, ça vous tente ?

Un bain… de foin au cœur du Pays d’Auge, ça vous tente ?

Un bain… de foin au cœur du Pays d’Auge, ça vous tente ?Oui, oui, vous avez bien lu le titre. Du foin. Le même qui sèche paisiblement au soleil de Normandie au début de l’été. Enfin presque… On vous explique tout !Un spa dédié à la pomme et au terroir normand Pour en...

L’éco-domaine de Bouquetot, un poumon vert sur la Côte Fleurie

L’éco-domaine de Bouquetot, un poumon vert sur la Côte Fleurie

L’éco-domaine de Bouquetot, un poumon vert sur la Côte FleurieL’éco-domaine s’étend sur 68 hectares ! À l’origine, une ferme du XVIIIe siècle composée de 7 bâtiments : une habitation, un fournil, une bergerie, un pressoir, une étable, une bouillerie et une écurie....