07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

Le calvados, département à l’origine d’appellation mal contrôlée

Sur les 105 départements français, 68 doivent leur nom à un (ou plusieurs) cours d’eau. Sachez également que 12 autres départements tirent leur nom de montagnes et monts. Le relief du Calvados étant aussi plat qu’une planche à pain, elle-même posée sur une planche à repasser, gageons qu’il n’entre pas dans ce groupe des 12 non plus.

Origine du nom Calvados_L'Happy mensuel
Web in Pays d'Auge_Création graphique_L'Happy mensuel

Mais alors, si le Calvados ne tire son nom ni d’une rivière, ni d’un fleuve, et encore moins d’une montagne, d’où vient-il alors ?

La vox populi aura vite fait d’asséner qu’il tire son nom d’une noble gnôle, à consommer avec modération cela va sans dire. Je veux parler de cette eau-de-vie obtenue par fermentation alcoolique du moût de pommes écrasées, suivie d’une distillation au travers d’un alambic.

Et ben non ! La preuve : le département du Calvados a été créé pendant la Révolution française et c’est plus tard, en 1884, qu’apparaît la première attestation écrite en français du terme calvados pour désigner cette eau-de-vie.

Les doux rêveurs pourraient ressasser la légende de l’Invincible Armada espagnole qui, en 1588, se dirige vers l’Angleterre. La mer démontée entraine l’échouage du San-Salvador entre Sainte-Honorine-des-Pertes et Saint-Côme-de-Fresné. Le nom du navire naufragé aurait baptisé les funestes rochers. Et, ce nom de Salvador, déformé avec le temps serait devenu Calvador, puis Calvados. Rappelons toutefois qu’une légende est un récit fictif, le plus souvent d’origine orale. C’est ce côté fictif de la chose qui nous permet d’éluder cette explication.

Le pourquoi du comment

En réalité, le Calvados est l’un des cinq départements qui tire son nom des côtes et plans d’eau. La cause entendue et le décor posé, il nous reste à établir l’origine du toponyme Calvados. Et l’explication nous vient de René Leppelley (1925–2011), un linguiste émérite, originaire du département de la Manche. Il avance que, étymologiquement, le mot Calvados provient de calva-dorsa, c’est-à-dire les dos, (ou hauteurs), chauves (ou dénudées de toute végétation). Ainsi, Calvados aurait d’abord désigné, dès le XVIIe siècle, des portions de falaises dépourvues de végétation. Par extension, le nom a été ensuite donné aux rochers au large, visibles depuis la côte. Voilà l’explication qui semble tenir la corde.

Ouf, on a eu chaud !

À la création des départements en 1789, les révolutionnaires ne manquaient pas de suite dans les idées. Ils avaient attribué au 76 voisin le nom de Seine-Inférieure, devenue Seine-Maritime en 1955, au 17 la Charente-Inférieure devenue Charente-Maritime en 1941 et au 44 la Loire-Inférieure devenue Loire-Atlantique en 1957. Avec une impétuosité déconcertante, ils avaient envisagé pour notre département Orne-Inférieure, mais c’est le nom de Calvados qui a finalement été retenu. Il s’en est fallu de peu pour que notre département se trouve rabaissé à un niveau inférieur à celui de notre Orne voisine !

Le saviez-vous ?

Le Calvados couvre une superficie de 5 548 km², soit 1% du territoire national et sa population, en 2019, était de 691 676 habitants. Le Mont-Pinçon, point culminant du département situé à une trentaine de km au Sud-Ouest de Caen, culmine à 365 m Et notre Calvados a plus d’un atout dans la Manche, avec ses 120 km de côte entre Honfleur à l’Est et Isigny-sur-Mer à l’Ouest.
Ainsi, heureux habitants du Calvados, affichez fièrement votre appartenance, en distillant ces explications à qui voudra les entendre !

Publié en février 2021

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

À Lisieux, l’Écloserie va vous en mettre plein les yeux

À Lisieux, l’Écloserie va vous en mettre plein les yeux

À Lisieux, l’Écloserie va vous en mettre plein les yeux Claudine, plasticienne, et Margot, peintre et auteure de BD, ont ouvert en octobre l’Écloserie en plein cœur de Lisieux, à deux pas de la Médiathèque (36 rue Petite Couture). À l’origine du projet, la recherche...

1869, quand Edgar Degas dessinait à Beuzeval-Houlgate

1869, quand Edgar Degas dessinait à Beuzeval-Houlgate

1869, quand Edgar Degas dessinait à Beuzeval-Houlgate La station balnéaire de Houlgate n’est pas connue pour avoir accueilli des peintres. Pourtant, à l’époque où elle n’était encore que le petit village de Beuzeval, elle fut la terre d’élection de Paul Huet, grand...

Depuis son ordinateur, Julien Canavezes redonne vie à Marcel Proust

Depuis son ordinateur, Julien Canavezes redonne vie à Marcel Proust

Depuis son ordinateur, Julien Canavezes redonne vie à Marcel Proust « Faites comme moi, portez le masque ». Un message très largement diffusé dans Cabourg, grâce à de superbes affiches qui mettent en scène Marcel Proust avec une pancarte et une partie du visage...

M. CHAT fait son show à Pont-l’Evêque jusqu’au 15 novembre

M. CHAT fait son show à Pont-l’Evêque jusqu’au 15 novembre

M. CHAT fait son show à Pont-l’Evêque jusqu'au 15 novembre Vous connaissez M. CHAT ? Mais si, vous savez, ce gros matou jaune et son sourire caractéristique. Si vous êtes familier des rues de Paris vous avez certainement déjà dû croiser son regard pétillant au détour...

À Cambremer, les étonnantes œuvres de Véronique Chambeau

À Cambremer, les étonnantes œuvres de Véronique Chambeau

À Cambremer, les étonnantes œuvres en papier mâché de Véronique Chambeau   Vous reconnaitrez son style du premier coup d’œil. Ses sculptures en papier mâché donnent vie à toutes sortes de personnages, d’animaux ou d’objets plus ou moins insolites. Des silhouettes...

À Dives-sur-Mer, le festival RéciDives s’affiche grandeur nature

À Dives-sur-Mer, le festival RéciDives s’affiche grandeur nature

À Dives-sur-Mer, le festival RéciDives s’affiche grandeur natureAu hasard d’une balade à Dives-sur-Mer, levez bien la tête. Vous pourriez être agréablement surpris par des créatures noires et blanches qui ornent des murs en centre-ville. On parle bien ici d’une balade...