07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

Ouye Ouye ouye, c’est où ça Oussouye ?

En préambule, il convient de mentionner que la ville de Cabourg est jumelée avec 12 villes, chacune située dans un pays différent, et réparties sur 3 continents : l’Europe, l’Afrique et l’Amérique du Nord en l’occurrence. Pour mieux appréhender le concept, Il vous suffit de vous rendre sur l’Esplanade des Villes Jumelées, située juste derrière l’Office de Tourisme de Cabourg, qui a été inaugurée le 14 juillet 2019. Pour peu que vous soyez calé en vexillologie, vous aurez vite fait d’identifier, parmi les douze drapeaux des pays concernés qui flottent au vent, ce drapeau aux trois bandes verticales vert, or et rouge et cette étoile verte à cinq branches au centre de la bande or. Pour les moins aguerris, je ne vais pas vous faire languir davantage : bienvenue au Sénégal !

Je vous invite à faire un zoom sur ce pays, d’une superficie de 196 000 km² et environ 16 300 000 habitants, puis sur la région de la Casamance, région la plus septentrionale du pays. Faites un zoom de plus et pointez avec le bout de votre index sur ce village, situé à 12° 29′ 06″ de latitude Nord, et à 16° 32′ 49″ de longitude Ouest.

Vous y êtes ? Très bien ! Vous voilà arrivés à Oussouye !

Oussouye et Cabourg_L'Happy mensuel
Web in Pays d'Auge_Offre COVID_L'Happy mensuel

Nous sommes les sœurs jumelles, ré mi fa sol sol sol ré do

Le Jumelage entre Cabourg et Oussouye a été acté le 30 juin 1974, et concrétisé par la signature de la Charte du Jumelage, sous l’impulsion de Bruno Coquatrix, Maire de Cabourg de l’époque. De 1974 à 1988, plusieurs actions autour de la jeunesse ont été conduites entre ces villes jumelles. Entre 1988 et 2008, les échanges entre les deux villes sont tombés dans un sommeil profond. Mais depuis 2009, une nouvelle dynamique d’échanges a été enclenchée. Et dynamique, ce n’est pas peu dire…

Et parce que les occasions sont rares de parler d’un village au fin fond de la Casamance, profitons de cet espace pour en faire le tour, de ce village.

Je ne vous cache pas qu’une villégiature à Oussouye, ça se mérite… On ne se lève pas le matin, la bouche en cœur, en clamant à la cantonade « tiens ! Et si on allait à Oussouye ?! ». C’est une véritable démarche qui demande une certaine préparation. Comptez environ 5h30 de vol au départ de Paris pour rallier Dakar, la capitale du Sénégal. Il faut ensuite effectuer le transit vers Ziguinchor, chef-lieu de la Casamance (par taxi collectif à 8 places, sans oublier les bagages, les marchandises de toutes sortes, et les caprins ou les ovins vivants, soit par car-ferry ou encore par avion. La dernière étape de 40 km pour rallier Ziguinchor à Oussouye s’effectue par taxi pour la modique somme de 3€ environ. Ayant effectué ce voyage vers Oussouye il y a quelques mois, je suis ravi d’en partager quelques instants privilégiés avec les lecteurs de L’Happy mensuel.

Une fois arrivé sur place, il faut bien prévoir d’y rester quelques jours. Alors optez pour le campement Emanaye (qui signifie le riz, dans le dialecte local), à l’orée de rizières qui s’étendent à perte de vue. Elisabeth, la maitresse des lieux depuis plusieurs décennies, et Maxime, son bras droit, vous réserveront le meilleur accueil. Vous serez choyés, vraiment, et la cuisine – aux petits oignons – vous laissera des souvenirs impérissables.

Vous cherchez un guide pour vous amener, à travers pistes et chemins dans des endroits réellement authentiques ? Idrissa est l’homme de la situation. Véritable tour de contrôle – du haut de son mètre quatre-vingt-cinq – des activités touristiques et du service Jeunesse local. Il vous fera visiter les ateliers d’artisans, l’usine des noix de pécan que vous trouverez sur votre table basse au moment de l’apéro. Et pour finir la journée en apothéose, il vous invitera à partager un repas avec toute sa famille, dans le plus strict respect des us et coutumes locaux. Vous ressortirez de là dans un état de sérénité suprême !

Si vous avez le sens de l’orientation bien développé, ou le goût du risque pour partir d’un point A sans nécessairement rallier le point B initialement prévu avant la tombée de la nuit, partez à la conquête du Parc Naturel de Basse-Casamance, situé à 10 km à peine de Oussouye. Vivez l’expérience d’une découverte envoutante de la faune et de la flore. Un premier aperçu se trouve ici.

Oussouye et Cabourg_L'Happy mensuel

David, Charles, César et Alexandre, et pour couronner le tout, Sibulumbaï Diedhiou !

Pour croiser les quatre premiers personnages, il vous suffit de passer en revue un jeu de cartes traditionnel pour les voir apparaitre dans leurs costumes de Roi. Mais, quid de Sibulumbaï Diedhiou, me direz-vous ?  Eh bien, il s’agît du Roi d’Oussouye. Oui parce qu’il convient de préciser que Le royaume d’Oussouye est une royauté sacrée, au cœur de la Casamance, rien que ça ! Quelque chose d’unique au Monde ! Vous avez envie d’en savoir plus à ce sujet, et de découvrir le visage de Sibulumbaï et ses attributions ? C’est ici…

Je vous promets que je garde de mon entrevue avec Sibulumbaï Diedhiou, Roi de Oussouye, (rendue possible grâce à Idrissa que j’ai évoqué ci-dessus), un souvenir inoubliable ! Et cet échange avec le Roi d’Oussouye atteignit son paroxysme, lorsqu’il m’accorda l’onction de sa poignée de main.

Et maintenant, comment se porte le jumelage entre Cabourg et Oussouye ?

À vrai dire, les relations sont au beau fixe. Il suffit d’écouter Sébastien Delanoë pour s’en convaincre. Chargé des relations Jeunesse à Cabourg, il œuvre depuis une dizaine d’années et sans relâche pour que les échanges sociaux-culturels aient lieu, dans les deux sens, entre les villes jumelles.

Tout ce que vous avez voulu savoir sur ce jumelage hors du commun, sous forme d’un rapport d’activité de 39 pages édité en 2019, agrémenté de très nombreuses photos, se trouve ici.

Alors… Serez-vous le prochain ambassadeur du Pays d’Auge à vous rendre à Oussouye ?

Oussouye et Cabourg_L'Happy mensuel

Publié en novembre 2020

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Un bain… de foin au cœur du Pays d’Auge, ça vous tente ?

Un bain… de foin au cœur du Pays d’Auge, ça vous tente ?

Un bain… de foin au cœur du Pays d’Auge, ça vous tente ?Oui, oui, vous avez bien lu le titre. Du foin. Le même qui sèche paisiblement au soleil de Normandie au début de l’été. Enfin presque… On vous explique tout !Un spa dédié à la pomme et au terroir normand Pour en...

La Poterie de Bavent, un savoir-faire ancestral et fascinant

La Poterie de Bavent, un savoir-faire ancestral et fascinant

La Poterie de Bavent, un savoir-faire ancestral et fascinantLa création de La Tuilerie Normande remonte à 1842, soit 178 ans. Autant dire quelques baux... Et comment vous expliquer ? C’est un lieu au sein duquel la magie opère tout de suite, et qui vous transporte...

L’éco-domaine de Bouquetot, un poumon vert sur la Côte Fleurie

L’éco-domaine de Bouquetot, un poumon vert sur la Côte Fleurie

L’éco-domaine de Bouquetot, un poumon vert sur la Côte FleurieL’éco-domaine s’étend sur 68 hectares ! À l’origine, une ferme du XVIIIe siècle composée de 7 bâtiments : une habitation, un fournil, une bergerie, un pressoir, une étable, une bouillerie et une écurie....