07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

« Positif », le combat de Camille face au VIH… et aux préjugés

Il y a des histoires vraies qu’on adore dévorer. Et puis il y a cette histoire. Celle de Camille Genton. Celle de la vie d’un jeune homme de 25 ans. Celle d’un séropositif. 

« Nostalgie des choses perdues » de PPDA_L'Happy mensuel
Villa des Arts Lisieux_L'Happy mensuel

Fougueux, ambitieux, plein d’espoir et de projets, Camille mène une vie à 100 à l’heure. Parfois dans l’excès. Comme ce soir du Nouvel An à Cabourg, où après la fête, place au sexe avec une relation naissante.

Quinze jours plus tard, les deux tourtereaux se font dépister au VIH pour poursuivre leur relation plus sereinement. Mais Camille apprend qu’il est séropositif. Après le choc de la nouvelle, il se doit de l’annoncer à son ami. Puis à des amis. Et très vite, s’ensuivent les préjugés.

Ce sera sans doute le plus dur et long combat de Camille : les vaincre. Jusqu’à devoir mentir aux banques – après le refus d’une première – dans l’espoir d’obtenir un prêt bancaire pour mener à bien l’ouverture d’un restaurant.

Une double peine face à la maladie, à son traitement et une discrimination que le jeune entrepreneur raconte et dénonce au fil des pages. Un récit écrit avec justesse, mais surtout avec le cœur.

« Positif » est loin d’être une leçon de morale face au VIH, c’est même tout le contraire. Il est en revanche une vraie leçon de vie face à la sérophobie qui touche aussi bien les homosexuels que les hétérosexuels. Car aujourd’hui, après bien des obstacles franchis, Camille gère plusieurs restaurants à Paris.

Un livre que L’Happy vous recommande. Mais rassurez-vous, vous ne sombrerez pas dans le désespoir. En revanche, vous risquez bien de ne pas le refermer avant d’être arrivé à la dernière page.

« Positif » de Camille Genton aux éditions JCLattès.

Publié en juillet 2020

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie