07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

Quand une drôle de caravelle était amarrée à Honfleur…

Caravelle Izarra à Honfleur_L'Happy mensuel
Web in Pays d'Auge_Création graphique_L'Happy mensuel

En juillet 2018 Honfleur a bien accueilli un galion espagnol (ou sa réplique) et en juin 2019 la frégate l’Hermione (ou sa réplique). Il est donc aisé de croire qu’Honfleur ait abrité autrefois une caravelle (ou sa réplique… mais c’est ici que ça se complique !)…

Cet autrefois, on peut le dater avec précision, il va de 1931 à… 1949, si l’on est optimiste comme vous le verrez.

Cette caravelle a un nom : l’Izarra.

En fait de caravelle, il s’agit d’un bateau un peu fantaisiste, mi brick mi goélette mais à coup sûr un voilier à deux mats. Fantaisiste comme son commanditaire, un argentin du nom de Carlos Noel.

Bien que construit dans un chantier naval d’Honfleur, l’esquif eut le « mal de mer » lors de ses premiers essais en 1930 et pour plus de sécurité dut rejoindre le vieux bassin, bien à l’abri des houles de l’estuaire.

Qui des plans, dans lesquels l’accent était mis sur le confort et la décoration, ou de la compétence un peu émoussée par des décennies de commandes de crevettiers du chantier naval, est responsable des erreurs ?

Le bateau joua en tout cas l’attraction. Il fut dessiné, photographié et même peint par Henri de Saint-Delis.

Une société parisienne l’acheta et voulu lui faire quitter l’ombre de la Lieutenance pour la perspective des jardins des Tuileries, et lui faire oublier son passé maritime au profit de la dégustation à bord de fruits de mer et autres poissons, bref pour y aménager un restaurant à quai.

Mais nous sommes en 1939 et tout devint compliqué. Comble de tout, le 19 juin 1940, trois jours, dit-on, après l’arrivée des Allemands, le bateau coula dans le vieux bassin. Il fut néanmoins renfloué en septembre mais une réfection pour une utilisation commerciale devint encore plus couteuse, de plus dans un contexte très incertain, c’est un euphémisme.

Le beau bateau fut ensuite dépecé, aubaine quand on avait besoin de bois pour se chauffer et cuisiner. Et se fut l’envasement jusqu’en 1949 où ce qu’il en restait fut extrait du bassin.

Fin de l’histoire, restent quelques beaux souvenirs qui ont confirmé le romantisme des lieux.

Publié en février 2021

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Un lieu, une personnalité : rue (et lycée) Paul Cornu à Lisieux

Un lieu, une personnalité : rue (et lycée) Paul Cornu à Lisieux

Un lieu, une personnalité : rue (et lycée) Paul Cornu à LisieuxPaul Cornu est né le 15 juin 1881 à Glos-la-Ferrière, dans l’Orne, et mort le 6 juin 1944 à Lisieux. Il est l’ainé d’une famille de 15 enfants qui s’installe à Lisieux en 1890. Habiles de leurs mains, les...

La maison du cirier de Lisieux est-elle vraiment visible à Etretat ?

La maison du cirier de Lisieux est-elle vraiment visible à Etretat ?

La maison du cirier de Lisieux est-elle vraiment visible à Etretat ? Pas si sûr…L’emplacement de la maison du cirier est encore facile à situer puisque le plan ancien, à cet endroit, a été respecté. Nous sommes à l’angle de l’actuelle rue Henri Chéron et de la quasi...

Venise, la gazette, la pie et L’Happy !

Venise, la gazette, la pie et L’Happy !

Venise, la gazette, la pie et L’Happy !L’Happy, titre que nous avons choisi, se veut la manifestation d’un élan joyeux, d’un peu de fraicheur dans l’information. Vous y aurez peut-être également entendu quelque allusion au volatile bavard et espérons-le, joyeux...

Les racines honfleuraises de « L’Hôtel du Nord » de Marcel Carné

Les racines honfleuraises de « L’Hôtel du Nord » de Marcel Carné

Les racines honfleuraises de « L’Hôtel du Nord » de Marcel CarnéL’authentique Hôtel du Nord est bien à Paris, quai de Jemmapes, près du canal Saint Martin. Il a donné son nom au roman écrit par Eugène Dabit dont les parents tenaient les lieux entre les deux guerres....

Un lieu, une personnalité : rue Thouret à Pont-l’Evêque

Un lieu, une personnalité : rue Thouret à Pont-l’Evêque

Un lieu, une personnalité : rue Thouret à Pont-l’EvêqueJacques-Guillaume Thouret est né le 30 avril 1746 à Pont-l’Evêque et mort guillotiné le 22 avril 1794 à Paris. En 1773, il devient avocat du Parlement de Normandie. En 1789, à l’aube de la Révolution française, il...

Un lieu, une personnalité : place Albert Sorel à Honfleur

Un lieu, une personnalité : place Albert Sorel à Honfleur

Un lieu, une personnalité : place Albert Sorel à HonfleurAlbert Sorel est né à Honfleur le 13 août 1842 et mort à Paris le 29 juin 1906. Son père et son oncle dirigent une usine d’huiles et cosmétique, située cours d’Orléans (actuellement cours Albert-Manuel) à...