07 49 19 21 49 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

Sylvain, passeur d’émotions au cinéma d’Houlgate

The Empress Ki_Netflix_L'Happy mensuel
César primeur Lisieux_L'Happy mensuel

Quel meilleur endroit pour travailler qu’un cinéma face à la plage, quand on est passionné de 7e art et de sports nautiques ? À Houlgate, Sylvain de Cressac ne pouvait pas rêver mieux pour exercer son métier : opérateur projectionniste.

Voilà une profession peu connue, et pourtant ô combien essentielle pour nous transmettre des émotions sur grand écran. Entre deux séances, le presque quadragénaire s’active. Il faut jeter un œil dans la salle ; faire le tour des toilettes ; remettre des programmes à disposition ; répondre à quelques passants ; prendre des réservations… Il y a toujours quelque chose à faire.

Car projectionniste ce n’est pas seulement appuyer sur le bouton lecture pour lancer un film. Surtout dans une mono-salle, comme à Houlgate, où l’opérateur est le seul maître du lieu.

Ancien serveur, Sylvain a obtenu son diplôme d’opérateur projectionniste en 2004, à l’issue d’une formation à Mondeville : « j’ai toujours aimé le cinéma. Chez moi, j’avais un Super 8 (ndlr : format de film), jusqu’au jour où je me suis dit que travailler en 35 mm serait le top ». Diplôme en poche, Sylvain enchaîne des remplacements à Hérouville pour Noe Cinéma, exerce au « Café des Images » dans la même ville avant de faire une saison à la montagne à Chamrousse.

Puis retour aux sources quand le groupe Noe cherche un salarié pour sa salle obscure houlgataise. Sylvain a connu bien des évolutions dans son métier, notamment le passage de la pellicule au numérique. Fini le montage, le démontage et le rembobinage de la pellicule. Mais pas de quoi altérer son désir de toujours bien faire. « Le métier a été simplifié, mais il faut savoir bien régler l’appareil pour obtenir de la qualité sur l’écran. Et c’est toujours un plaisir de diffuser des films » concède l’opérateur, également directeur du festival du film Européen.

Et puis à Houlgate, le cinéphile a vue sur la mer depuis sa cabine. Idéal pour contempler les vagues en attendant de les affronter durant ses congés. Si Nice a eu Brice, Houlgate a Sylvain. Et on y tient. Bon film !

Publié en juillet 2020

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Près de Dozulé, Mathieu Solberg prend soin des sépultures

Près de Dozulé, Mathieu Solberg prend soin des sépultures

Près de Dozulé, Mathieu Solberg prend soin des sépultures et des monuments À Cresseveuille, près de Dozulé, Mathieu Solberg aime le respect des valeurs. Alors, quand il a entamé une reconversion professionnelle il y a deux ans, c’est vers une activité peu commune,...

Villers-sur-Mer : Mélodie veille sur les toilettes publiques

Villers-sur-Mer : Mélodie veille sur les toilettes publiques

À Villers-sur-Mer, Mélodie veille sur les toilettes publiques« Bonjour ». « Merci, au revoir et bonne journée ». L’échange est furtif, mais toujours avec le sourire. À ce moment précis, Mélodie accueille une grand-mère et sa petite-fille, prise d’une envie pressante....

À Dives-sur-Mer, David Brunetti est un lunetier unique en France !

À Dives-sur-Mer, David Brunetti est un lunetier unique en France !

À Dives-sur-Mer, David Brunetti est un lunetier unique en France !Ne le cherchez pas sur les réseaux sociaux, il n’y est pas. David Brunetti est un homme plutôt discret. Il mérite pourtant d’être connu. Non pas parce qu’il a gagné les Jeux Olympiques ou l’Eurovision,...