06 58 47 39 38 redac@happy-mensuel.fr
Logo L'Happy mensuel

« The Empress Ki » : Drame en 51 actes à la sauce coréenne

The Empress Ki_Netflix_L'Happy mensuel
César primeur Lisieux_L'Happy mensuel

La série « The Empress Ki », diffusée sur Netlfix, est peut-être l’archétype du « drama » en l’occurrence coréen (du sud). Tout ce qui peut en faire le succès y est réuni. À la base, un fondement historique avec l’ascension d’une servante-esclave jusqu’au sommet. Jusqu’ici on ne divulgâche pas grand chose puisque que le titre et la première scène sont assez évocateurs. Première scène qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler une de celles du film « Le Dernier Empereur » de Bernardo Bertolucci, sorti en 1987.

Nous sommes au XIVe siècle, sous la dynastie Yuan d’origine mongole, qui gouverne la Chine et étend son hégémonie pour ce qui nous intéresse notamment sur Goryeo (la Corée) d’où est originaire Ki. La série mêle des moments forts de chevalerie mais aussi un « confinement » dramatique intense au sein même du palais impérial. On y vibre d’émotions malgré tous les coups bas.

L’attrait de la série est renforcé par des personnages exotiques : les eunuques, les dames de Cour, la Douarière et bien sûr l’Empereur, l’Impératrice et les concubines d’où émergera l’héroïne. De très jolis costumes pour servir une pléiade d’acteurs et d’actrices bons interprètes. Le rôle phare est celui d’une femme forte mais un peu froide au regard du coté sentimental du film.

Autant le dire tout de suite, c’est long : 51 épisodes, mais finalement peu sont ennuyeux. Le rythme est là, soutenu, qui maintient en haleine malgré tout. La langue coréenne, conservée pour la diffusion, distille une saveur supplémentaire avec ses intonations savoureuses, un vrai plus !

Diffusée à l’origine en 2013 et 2014, la série a enregistré un fort succès qui ne cesse de se confirmer, avec le couronnement sur la célèbre plateforme de streaming légal. Un must sans le moindre doute, qu’on vous recommande sans hésiter !

L’astuce

Vous pensez avoir épuisé le catalogue de Netflix pendant le confinement ? Le site Konbini a publié un article révélant une méthode pour accéder au catalogue exhaustif de la plateforme. Et ça risque de vous plaire ! Vous découvrirez notamment que vous pouvez effectuer des recherches par thème (films d’horreur, séries anglaises, documentaires historiques, etc.). Tous les détails sur www.konbini.com.
Finalement le confinement n’a peut-être pas été assez long ?

Publié en juin 2020

Suivez-nous !

Nos derniers articles dans la même catégorie

Un film, un souvenir du Pays d’Auge : « Le diable au cœur », 1928

Un film, un souvenir du Pays d’Auge : « Le diable au cœur », 1928

Un film, un souvenir du Pays d’Auge...« Le diable au cœur », Marcel L’Herbier, 1928Sur l'extrait ci-dessus on reconnait l’alignement des maisons du vieux bassin et les marches en contrebas de la lieutenance. Le film a été réalisé par Marcel L’Herbier dont c’était un...

Les racines honfleuraises de « L’Hôtel du Nord » de Marcel Carné

Les racines honfleuraises de « L’Hôtel du Nord » de Marcel Carné

Les racines honfleuraises de « L’Hôtel du Nord » de Marcel CarnéL’authentique Hôtel du Nord est bien à Paris, quai de Jemmapes, près du canal Saint Martin. Il a donné son nom au roman écrit par Eugène Dabit dont les parents tenaient les lieux entre les deux guerres....

Koh-Lanta, quelle aventure !

Koh-Lanta, quelle aventure !

Koh-Lanta, quelle aventure ! Confinement oblige, j’ai regardé pour la première fois Koh-Lanta. Il était temps au bout de la 23e saison ! Me voilà donc parti pour découvrir cette émission de divertissement populaire qui promet aventure, jeux et survie au cœur des...